autres drogues médicales : ritaline, modiodal, amphétamines, neuroleptiques cachés, neuroleptiques, antihypertenseurs, bêta-bloquants, antiépileptiques, antihistaminiques …

Les dangers de la toxicomanie aux bêta-bloquants et antihypertenseurs
Les dangers de la toxicomanie à la ritaline
Les dangers de la toxicomanie aux amphétamines (médiator…), antidépresseurs (neuroleptique+amphétamine)…
mépronizine, agréal, donormyl, vastarel, noctran…
les symptômes de sevrage sont similaires à ceux des benzodiazépines et d’autres sédatif
des drogues dangereuses
des drogues dangereuses et addictives
neuroleptique : « Nous croyons qu’une pratique plus rationnelle de la psychiatrie éliminerait l’usage d’une médication si dangereuse. »
Les affections concernées sont des maladies de longue durée au sens de l’article L. 324-1 du code de la sécurité sociale…procédure d’examen conjoint entre médecin traitant et médecin-conseil.
le détournement d’usage en vue de dopage du modafinil (Modiodal, laboratoire Lafon), stimulant de la vigilance, indiqué dans la seule narcolepsie
l’adrafinil (Olmifon) et à son métabolite actif le modafinil (Modiodal
«La médecine américaine déjante complètement! s’exclame le psychiatre Peter Breggin. Traiter les délinquants comme des malades mentaux, cela ne vous rappelle rien? C’est exactement ce qu’on faisait sous le nazisme ou sous le régime soviétique
Les substances chimiques qui jouent avec les « récepteurs » vont endommager ou détruire ces précieuses parties de notre cerveau
la ritaline a le même profil de dépendance que la cocaïne !
Comment la psychiatrie fabrique des « patients » à partir d’enfants normaux
C’est un holocauste national
Appel en réponse à l’expertise INSERM sur le trouble des conduites chez l’enfant
« 21 CAS DES TENTATIVES DE SUICIDE ET 6 SUICIDES « – L’ AGENCE DU MÉDICAMENT SUÉDOIS A , MALGRÉ TOUT, APPROUVÉ LA VENTE DE RITALINE EN SUÉDE
histoire de ritaline
Mourir sur Internet La navrante et triste histoire de Brandon Carl Vedas
Entre 1990 et 2000 il y avait les 186 décès du methylphenidate rapporté au programme de MedWatch de FDA, une tricherie volontaire, ces chiffres ne représente pas plus de 10 à 20% de l’incidence réelle
Cependant, les suicides et leurs tentatives se produisent seulement dans trois cas : en arrêtant complètement l’utilisation, en réduisant le dosage ou en continuant avec le même dosage
liens enfants ritaline
Beta-bloquant, clonidine (antihypertenseur), antidepresseur, Baclofen, neuroleptique, Corticostéroïdes
C’est la même chose que les benzos ! Sur un site pro-médicaments
Tiapridal ® Primperan ®, Anausin ®, Cephalgan ®, Chlorhydrate De Metoclopramide ® Renaudin (sol inj), Metoclopramide Merck ®, Migpriv ®, Prokinyl ® Noctran ® Mépronizine ® Agréal ® Dogmatil ® Sureptil ® Sibélium ® Tildiem ® Atarax ® Théralène ®
Drogues anti-Parkinson, tranquillisants, psychostimulants, stabilisateurs d’humeur, antidépresseur, Neuroleptics
Les dyskinédies tardives surviennent dans 20 à 40 % des traitements chroniques. Peuvent survenir plusieurs années après l’arrêt du traitement et sont irréversibles
Le Dr David Healy, professeur de psychiatrie à l’Université de North Wales, a noté, «Les études chez les adultes avec Zyprexa que Lilly soumis à la FDA démontrer, pour autant que je puisse créer, un plus haut taux de décès sur Zyprexa que sur tous les autres…
la firme serait coupable de dissimulation, en ayant cherché, dès le départ, à minorer les effets secondaires du Zyprexa.Des milliers de plaintes ont été déposées depuis aux Etats-Unis
Zyprexa : ‘information sur les drogues et les effets néfastes
– Les phénothiazines avec essentiellement la chlorpromazine (Largactil®). – Les butyrophénones. Avec l’halopéridol (Haldol®). – Les benzamides , avec le sulpiride (Dogmatil®). – Les thioxanthènes (Fluanxol®). Et enfin, les formules chimiques diverses des
le Japon et l’Union européenne inclue des avertissements sur le Zyprexa, parfois mortels, les effets secondaires
Les sites traitant du sujet
28 000 personnes ont été indemnisées par Lilly pour que cessent les poursuites relatives à l’olanzapine (Zyprexa°).
De nombreux antiépileptiques agissent sur les recepteurs gaba
les dangers de la toxicomanie aux antihistaminiques
la toxicomanie aux antiépiléptiques
Les neuroleptiques sur internet
Le danger des neuroleptiques
“Ex membre de la FDA Dr David Graham, qui a sonné l’alarme sur le Vioxx, a déclaré au Congrès que les neuroleptiques atypiques comme le Zyprexa tuent quelques 62000 personnes par an dans des utilisations non approuvées”.
“Le Dr David Healy, psychopharmacologiste, expert internationalement reconnu, a fait remarquer que le taux de suicide, de mort et de tentatives de suicide liées au Zyprexa ayant eu lieu pendant les essais cliniques de pré-commercialisation a été “le plus élevé que tout autres médicaments psychotropes dans l’histoire” »  
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour autres drogues médicales : ritaline, modiodal, amphétamines, neuroleptiques cachés, neuroleptiques, antihypertenseurs, bêta-bloquants, antiépileptiques, antihistaminiques …

  1. tamtam dit :

    Je trouve absurde que l’etat produise des toxicomane (ritaline,rivotrile,valium…)et viennent se pleindre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s