Dépendance aux drogues légales

traduction libre de:  http://www.benzo.org.uk/amisc/ocad.pdf

~ Dépendance aux Drogues légales ~

Créé par le département de la santé et sanctionné par le gouvernement Britannique

"L’histoire des benzodiazepines a une dimension impressionnante et a été décrite comme un scandale national. L’impact de celui-ci est si grand que ce scandale est trop important pour que les gouvernements, les autorités de normalisation et l’industrie pharmaceutique arrivent a faire face, aussi le scandale à été "balayé sous le tapis"."

Source: Mr. Phil Woolas, MP, Westminster Hall, December 7, 1999.

– Proof Only – Oldham Chronicle Advertisement – Proof Only

BACKGROUND

A)Les médicaments à base de Benzodiazepine sont également connues comme tranquillisants et somnifères, ce sont par exemples: les Diazepam, Lorazepam, Nitrazepam, Chlordiazepoxide, Flunitrazepam. Les effets secondaires du Zolpidem, Zopiclone, Zalepon et Eszopiclone sont les mêmes que ceux des benzodiazepines, comme l’a reconnu le National Institute of Excellence (NICE).

B)

Oldham a 5000 personnes dépendantes à long terme aux benzodiazepines reconnues légalement.

Source: Oldham PCT.

C)

Le Royaume Uni a un million personnes dépendantes à long terme aux benzodiazepines reconnues légalement.

Source: University of Newcastle Professor C. H. Ashton.

D) Les coûts socio-économiques de l’utisation des benzodiazépines à long terme incluent:

1. Un plus grand risque d’accidents de la circulation, des risques à la maison et au travail.

2. Un plus grand risque d’overdose si il y a prise avec d’autres drogues.

3. Un plus grand risque de tentative de suicide, particulièrement en cas de dépression.

4. Un plus grand risque de comportement agressif et d’agression.

5. Un plus grand risque de vol à l’étalage et autres actes anti-sociaux.

6. Des effets nuisibles sur la grossesse et les nouveaux nés.

7. Le potentiel de la dépendance et d’éventuels abus.

8. Les coûts de prescription de ces médicaments.

E)

Les morts par empoisonnement (United Kingdom):

1. 1990 to 1996, toutes les drogues de classe ‘A’ comprenant: héroïne et cocaïne : 1663 morts.

Source: The Home Office.

2. 1990 to 1996, benzodiazepines, drogue de Class ‘C’: 1810 morts.

Source: The Home Office.

3. 1997 to 2000, benzodiazepines (Temazepam, Diazepam,

Nitrazepam seulement) : 829 morts.

Source: Office for National Statistics (England and Wales).

F)

Avertissement: ne cessez pas soudainement la prise de ces médicaments.

Ce qu’ils disent:

A) "Suivant un examen approfondi des données disponibles, le comité a conclu que ces données démontrait que le véritable potentiel de dépendance aux benzodiazépines n’était pas très élevés . Le nombre de personnes dépendantes aux benzodiazépines aux RU a été estimé pour la période de 1960 à 1977 à 28 personnes.

"Il est suggéré un peu plus loin que les patients à qui sont prescrit des benzodiazepines sont soigneusement choisis et surveillés et que d’autre part les prescriptions soient limitées à l’utilisation à court terme."

Source: Committee on the Review of Medicines (BMJ, March, 1980).

B) "Il y a toujours un problème significatif avec les benzodiazepines. Nous aurions souhaité que celui-ci soit résolu il y a 20 ans."

Source: Mr. Jim Kennedy, porte-parole pour l’université royale des médecins généralistes.

Sunday Express, May 13, 2001.

C) "Je crois que c’est un travail de responsabilité social.

Le gouvernement doit agir maintenant et reclassifier les benzodiazépines en drogues de classe ‘A’."

Source: Mr. Phil Woolas, MP, Oldham Evening Chronicle, August 1, 2001.

D) "Le problème est celui-ci: parce que les benzos sont des drogues prescrites elle ne sont pas incluse dans le programme stratégique gouvernemental pour traiter les problèmes de drogues.

"Ils est prescrit à de très nombreuses personnes ces drogues pour une période beaucoup plus longue que trois semaines et les symptômes physiques qui les marques ne sont pas le moindre des maux."

Source: Mr. Phil Woolas, MP, Oldham Evening Chronicle, April 7, 2003.

E)

"La campagne ‘Beat the Benzos’ est un cadeau au pays.

Ces médicaments sont responsable de plus de douleurs, de malheurs et de dommages que toute autre chose dans notre société."

Source: Mr. Phil Woolas, MP, Oldham Evening Chronicle, February 12, 2004.

F) "Seul la partie visible de l’iceberg a été découvert. L’overprescription de ces médicaments a causé d’énormes dommage à énormément de personnes. J’espère que le "Select Committee" de santé pointera du doigt les responsables et indiquera le chemin à suivre."

Source: Mr. Phil Woolas, MP, Oldham Evening Chronicle, June 16 2004

Publicités
Cet article a été publié dans benzodiazépine et drogue Z. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s