les suicides seraient dus aux effets secondaires connus sous le nom d’akathisie

Les recherches du Dr Healy, basées sur des données du fabricant du Prozac, Eli Lilly, l’ont mené à estimer que 50 000 personnes qui consommaient du Prozac se seraient peut-être suicidées depuis la lancée du produit, ce qui dépasse le nombre de personnes qui se seraient suicidées si elles n’avaient pas reçu ce traitement. Selon Healy, les suicides seraient dus aux effets secondaires connus sous le nom d’akathisie, soit une agitation intérieure qui peut causer des comportements violents et suicidaires chez certains patients traités avec des inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine.
 
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s