des professeurs de psychiatrie sont maintenant en prison…

Cela débuta avec le Harrison’s Narcotics Act, qui rendit les opiacés et la cocaïne disponibles seulement sur ordonnance

Tout le monde n’est pas satisfait de cette nouvelle donne. Pour beaucoup un système conçu pour des toxicomanes n’est pas approprié aux citoyens d’un pays libre.

Cependant, la visibilité des dyskinésies tardives fut un réel problème et vers 1974, Smithkline et French ont payé pour leur premier procès pour plus d’un million de dollars

benzodiazépines comme plus addictogènes que l’héroïne ou la cocaïne

Les essais cliniques en psychiatrie n’ont jamais prouvé que quelque chose marchait.

A coté de l’inadéquation de nos méthodes d’essais cliniques, des professeurs de psychiatrie sont maintenant en prison pour avoir créé des patients de toute pièce

Quand vous considérez que nous sommes en train de traiter les enfants de 1 à 4 ans avec du « prozac » ou de la « ritaline », vous réaliserez que nous ne traitons pas des malades ici
http://psythere.free.fr/article.php?id_article=39

A coté de l’inadéquation de nos méthodes d’essais cliniques, des professeurs de psychiatrie sont maintenant en prison pour avoir créé des patients de toute pièce

En France la plupart des medecins generalistes aussi(ont cree des patients de toute piece)

Et comme:
"Les généralistes représentent 93% (n = 70) des prescripteurs."

http://neurobranches.chez-alice.fr/sommeil/actueltraitinsom.html 
 

 

Publicités
Cet article a été publié dans benzodiazépine et drogue Z. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s